Le Conseil d’orientation

Le Conseil d’orientation de l’Institut est composé de chercheurs, praticiens et de personnes qualifiées représentant les autorités locales, régionales et nationale, académiques, politiques, les services de secours et de sécurité (armée, police, pompiers), des représentants des différentes administrations et du monde de l’entreprise ainsi que des représentants des organismes, associations, fondations en lien avec l’IEC. Il fixe les grandes orientations politiques de l’Institut qui sont mises en oeuvre par le Conseil d’administration et son bureau qui sont mentionnés ci-après.

Thomas MESZAROS

Président fondateur de l’Institut

tmeszaros

Maître de conférences en science politique, rattaché à l’équipe Francophonie, Mondialisation, Relations Internationales – Centre Lyonnais d’Études de Sécurité et de Défense (FMRI – CLESID – EA 4586), de l’Université Jean Moulin Lyon 3. Thomas Meszaros est membre du Conseil d’administration de l’Institut qu’il préside. Il a dirigé le parcours « Gestion de programmes internationaux » du master 2 Relations internationales ». Il est aujourd’hui responsable du parcours «Intelligence stratégique et risques internationaux » du master 2 relations internationales. Il est en charge de plusieurs enseignements sur les crises et il a développé différentes formations sur les crises à destination de différents publics. Auteur de nombreuses publications sur les crises, ses travaux de recherche portent actuellement sur la théorie des crises (épistémologie, modélisation), sur la gestion de crise, il a notamment développé un certain nombre d’exercices de simulation (mises en situation, serious games), ainsi que sur d’autres problématiques en lien avec les questions de sécurité et de défense.

Clément MORIER

Secrétaire de l’Institut

morier

Docteur en science politique, qualifié au CNU sections 17 (philosophie) et 72 (épistémologie), rattaché à l’équipe Francophonie, Mondialisation, Relations Internationales (FMRI – EA 4586), Université Jean Moulin Lyon 3, son activité scientifique est double. Clément Morier est membre du Conseil d’administration de l’Institut. Il effectue des recherches sur « le » politique, scrutant le déploiement de la forme démocratique et du libéralisme, sous l’angle d’une étude morphologique des formes politiques, et des transitions de forme. C’est pourquoi il s’appuie sur la pensée du mathématicien français René THOM pour dialoguer avec la science politique. D’autre part, il s’intéresse à la théorie des crises politiques, entendues comme processus de déstructuration de la stabilité d’un secteur social. Un renouvellement possible de la théorie et de la gestion des crises peut s’effectuer à partir des travaux topologiques de THOM selon une approche interdisciplinaire : ce second volet davantage empirique, présent dans ses publications et interventions, rejoint le premier par l’étude des dimensions actives au sein des processus crisogènes.

Laurent DANET

Trésorier de l’Institut

danet

Docteur en science politique option Relations internationales, membre du Conseil d’administration, ses activités de pédagogie et de recherche en crisologie s’appuient sur plus d’une décennie de préparation, d’organisation, et d’étude de simulations de crises internationales destinées aux étudiants. Ses disciplines de prédilection regroupent la polémologie, la sociologie, l’histoire, et la psychologie des profondeurs. Il a récemment  publié en 2015 l’ouvrage intitulé « La notion de bataille décisive », et en 2014, « Héraclite et les nations ».

Mohamed Badine EL YATTIOUI

Chargé des partenariats publics et privés

badine

Mohamed Badine El Yattioui, Docteur en science politique et ancien élève de l’IRA de Lyon, travaille de manière théorique et pratique sur les politiques publiques nationales et internationales. Chercheur associé à l’Université Pontificale Bolivarienne de Medellín (Colombie), enseignant et praticien, il confronte ses travaux et réflexions à l’étude de cas empiriques concrets, alimentés par ses investigations sur le terrain sud-américain et maghrébin. Son intérêt se porte sur l’impact des crises de différentes natures (politique, économique, environnementale…) sur les politiques publiques. Il a soutenu sa thèse de doctorat en science politique en 2015. Elle portait sur « Les enjeux géostratégiques des programmes publics de Washington à destination de l’Amérique latine de George H. Bush à George W. Bush (1988-2008) ». Sa prochaine publication, à paraître, portera sur “La diplomacia transformacional : limites de una ambicion”, REPYG, Colegio Estatal de Estudios Politicos y Gobierno (Jalisco, Mexico).

Camille BETHOUX

Chargée des relations avec les OI et les ONG

bethoux

Lauréate des prix 2009 « Diplomatie non gouvernementale – Les sociétés civiles dans l’arène internationale » et 2011 « Paul Painchaud – Etudes Internationales », Camille Bethoux est l’auteur de travaux de recherches sur les différentes formes de plaidoyer international pour le respect des droits humains. Désormais engagée sur le terrain auprès des sociétés civiles locales en tant que professionnelle, elle soutient leurs mobilisations à travers divers projets de développement, notamment dans des contextes de crises économiques, sociales et politiques. Au carrefour de la théorie et des pratiques humanitaires, son parcours contribue notamment à alimenter les réflexions de l’IEC sur la gestion des crises et l’efficacité de l’aide au développement.

Karine DENIEL

Chargée des relations avec les OI et les ONG

deniel

Avec plus de 10 ans d’expérience dans le domaine de l’humanitaire, et plus particulièrement dans le secteur de l’eau, l’hygiène et l’assainissement, Karine Deniel a été impliquée dans divers types de crises à travers le monde : des crises sanitaires comme l’épidémie d’Ebola qui a affecté l’Afrique de l’Ouest récemment, ou le choléra en RDC, Zimbabwe et Haiti. Elle a aussi participé à la réponse internationale lors de catastrophes naturelles (Haiti, Philipines…) et conflits (crise syrienne, RCA…). Malgré un profil universitaire technique, Karine est en effet ingénieur, elle s’est au cours des années orientée vers les questions de coordination de la réponse humanitaire et a intégré l’équipe de réponse rapide du Global WASH cluster, présidé par UNICEF.

Fabien DESPINASSE

Chargé des projets et événements

despinasse

Fabien Despinasse est titulaire d’une licence de droit et de science politique. Diplômé du master 1 en droit international et européen de l’Université Catholique de Louvain (Belgique), et d’un master 2 science politique mention sécurité et défense, il a réalisé en 2015, une étude sur le processus de radicalisation islamiste en France depuis 2001. Il a travaillé comme chargé d’étude pour le Ministère de la Défense (France) dans le cadre d’un contrat armée-jeunesse et réalisé un stage au secteur sécurité du Secrétariat Générale des Affaires Européennes. Il centre ses domaines d’expertise sur la violence politique, les nouveaux modes d’actions violentes et les politiques publiques de sécurité.

 

Alexandre COTE-MEYSSON

Webmaster