Presentation

Pourquoi un Institut d’étude sur les crises ?

Face à la complexité croissante de nos sociétés, à la multiplicité des risques et des menaces qu’elles rencontrent, nous assistons aujourd’hui à un emploi de plus en plus fréquent du terme crise sans pour autant que celui-ci ne soit clairement défini. Certains spécialistes signalent d’ailleurs que le sens de ce terme s’est progressivement dilué au point de n’être aujourd’hui qu’un mot fourre-tout qui renvoie à de multiples définitions et dont l’ambigüité permet de qualifier toute situation d’incertitude. Face à ce constat, un certain nombre de chercheurs et praticiens ont souhaité développer un espace commun de travail au sein duquel pouvoir concentrer leurs efforts pour fournir un contenu commun au concept de crise en partant de pistes interdisciplinaires et innovantes. Cet espace de travail a également pour vocation de stimuler la recherche sur les crises, notamment sur ce que nous ignorons encore de ce concept et des univers qu’il renferme. Ce dialogue interdisciplinaire et fécond sur cet objet scientifique à part entière impose la production d’outils concrets et pratiques qui permettront aux décideurs, et à leurs structures, d’apporter des réponses efficaces aux situations de crise auxquelles ils seront confrontés. La création de l’Institut d’Etude des Crises répond à cette nécessité de travail commun, de déplacement du regard, de décentrement de la méthode et de construction d’un cadre d’analyse pertinent pour appréhender les différentes dimensions de cet objet complexe.

 

Why setting up an Institute to study Crises?

Given the increasing complexity of our political societies, and the multiplicity of risks and threats they face, we see today an increasing use of the term « crisis » without providing a clear definition. Some experts also point out that the meaning of this term has been gradually diluted to the point of being today a catch-all word that refers to multiple definitions. Its ambiguity allows using it to qualify any situation of uncertainty. Given this situation, a number of researchers and practitioners have sought to develop a shared workspace in which to concentrate their efforts, in order to provide a common content to the concept of crisis on the basis of interdisciplinary and innovative ways. This workspace also aims to stimulate research on crises, including research on what we do not know yet about this concept and universes it includes. This interdisciplinary and fruitful dialogue on this full part object of the scientific research requires the production of concrete tools enable decision makers and structures that have to face with crisis situations, to provide effective responses. The creation of this Institute for the Study of Crises – l’Institut d’Etude des Crises – meets this need for common work, and taking a shifted look, we’ll build an appropriate analytical framework for studying the different dimensions of this object of complex study.