La Biélorussie après la crise ukrainienne, Étude de l’IRSEM n°50

L’Institut de Recherche Stratégique de l’École militaire (IRSEM) a le plaisir de vous informer de la parution de son Étude n°50 intitulée :

« La Biélorussie après la crise ukrainienne.

Une prudente neutralité entre la Russie et l’Union européenne ? »

de Ioulia SHUKAN.

La crise ukrainienne — le mouvement protestataire ukrainien de l’hiver 2013-2014 (Maïdan), l’annexion de la Crimée en mars 2014 par les troupes russes et l’interventionnisme de la Russie dans le conflit armé dans le bassin minier du Donbass, à l’Est de l’Ukraine — a posé nombre de défis au régime biélorusse d’Alexandre Loukachenko, tout en lui offrant de nouvelles opportunités. Minsk semble avoir été prise de court par l’opération militaire russe en Crimée au sujet de laquelle elle n’a pas été informée en amont par son partenaire russe, ce malgré leurs nombreuses coopérations, tout particulièrement stratégiques, et des engagements mutuels qui en découlent. Fondée sur une enquête de terrain fouillée et des entretiens avec des journalistes et chercheurs biélorusses et des responsables en charge de la mise en œuvre de la politique extérieure de l’UE à Minsk et à Bruxelles, l’étude de Ioulia Shukan dresse un précieux état des lieux des relations entre la Biélorussie, la Russie et l’Union européenne.

Retrouvez cette étude ainsi que nos autres publications et actualités sur notre site : www.defense.gouv.fr/irsem.