Conférence du Gouverneur militaire de Lyon Pierre Chavancy: compte-rendu

Le jeudi 1er mars 2018, l’Université Jean Moulin Lyon 3 a eu le plaisir et l’honneur de recevoir le Gouverneur militaire de Lyon, le général de corps d’armée Pierre Chavancy, pour une conférence organisée par les étudiants du parcours Intelligence Stratégique et risques internationaux du master 2 Relations Internationales en lien avec l’Institut d’Étude des Crises. Cette soirée ouverte par le doyen de faculté de droit, Hervé de Gaudemar, a réuni près de 200 étudiants issus de formations différentes.

Cette conférence sur le thème de « L’action des forces armées dans la lutte contre le terrorisme » s’est déroulée en 3 parties : un point sur l’opération Sentinelle, la lutte contre Daech et l’éducation à la citoyenneté.

Pour débuter cette conférence, le général Chavancy a fait un état des lieux de l’engagement des soldats français et de l’opération Sentinelle. Ce sont en effet 13 000 hommes qui chaque sont engagés pour la protection du territoire national, incluant les forces de souveraineté dans les territoires d’Outre-Mer. Les missions de ces hommes incluent la sûreté aérienne et la sauvegarde maritime ainsi que l’opération Sentinelle.

Dans une deuxième partie, le général Chavancy a rappelé que la solution au terrorisme islamiste n’est peut être uniquement militaire mais elle doit être également politique. Il a fait état des cinq volets de l’approche de cette lutte contre un ennemi à la fois matériel et immatériel :

1er volet : intervenir militairement

2ème volet : entraver les flux de combattants étrangers à travers une coopération à la fois internationale et infranationale.

3e volet : Assécher les ressources financières de l’organisation constituées des extorsions, du pétrole, du phosphate, du gaz, de l’agriculture et du ciment. Ce volet nécessite conjointement : une lutte contre les trafics, l’identification des réseaux de blanchiment ainsi que l’influence sur certains bailleurs de fonds.

4evolet : bâtir la gouvernance et imaginer la reconstruction post-conflit.

5e volet : contre-attaquer la propagande. Il s’agit dans ce volet de combattre l’aspect immatériel de cet ennemi, notamment sa présence sur Internet. Le Général nous rappelle ainsi à nouveau l’importance et la nécessité de l’éducation à la citoyenneté, ainsi que la lutte contre la précarité pour prévenir de l’embrigadement qui sévit sur la toile.

Dans la troisième et dernière partie de son intervention, le général Chavancy a évoqué les initiatives mises en place par le ministère des Armées pour développer cette éducation à la citoyenneté. Au-delà de la Journée Défense et Citoyenneté obligatoire, la Direction du Service National (DSN) met en place des projets notamment pour accompagner les jeunes en situation de décrochage scolaire vers une orientation, ou bien encore à travers le Service Militaire Volontaire, dispositif de formation et d’insertion professionnelle.

Cette intervention du Gouverneur militaire de Lyon a permis de rappeler le travail sur le long-terme qui caractérise la lutte contre le terrorisme, incluant la nécessité d’une solution politique mais également l’éducation à la citoyenneté, « arme absolue » selon le général Chavancy.